<img alt="" src="https://secure.hiss3lark.com/173251.png" style="display:none;">
Français

Guide culture d'entreprise Chapitre 2: Nouveaux collègues, nouveau titre: De l'ANP au PA

   

Topics: Communication, integration, travail d'équipe

Les nouvelles professions et la digitalisation modifient les cultures dans les institutions de santé plus rapidement que ne le voudraient certains directeurs d'hôpital. «Les assistants médicaux, les «Advanced Nurse Practitioners» (ANP) et d'autres vont transformer la collaboration entre les groupes professionnels au sein des hôpitaux», écrit la société de conseil PwC dans son rapport sur le secteur de la santé.

Les ANP vont jouer un rôle important dans l'interface entre le personnel soignant et les médecins; ils assurent le lien entre les soins et les médecins. Il en résulte de nouveaux échelons hiérarchiques dans les soins le long du niveau de formation qui doivent être accompagnés sur le plan organisationnel et communicationnel. Les assistants médicaux, également appelés «Physician Assistants» (PA), sont surtout utilisés aux USA mais ils atteignent désormais aussi le système de santé suisse via la Grande-Bretagne et la Scandinavie. Ils prennent en charge des prestations que le médecin peut déléguer – par exemple la pose d'accès vasculaires périphériques ou la préparation de rapports d'opération afin de soulager le personnel médical.

 

INTÉGRATION DE NOUVEAUX COLLÈGUES

 

Tout l'art consistera à intégrer les nouveaux collègues et à les employer à bon escient: les processus doivent être redéfinis, de même que la communication dans les équipes élargies. De nombreuses tâches actuellement effectuées par le médecin seront à l'avenir confiées au PA. Le travail devient interdisciplinaire, rendant les traitements plus structurés qu'autrefois mais avec dans le même temps une nécessité de concertation au sein des équipes. La communication, et avec elle la mise à disposition des outils adéquats, joue un rôle toujours plus important.

En vue de la meilleure prise en charge possible des patients, il s'agit de confier les bonnes missions aux bonnes personnes. Le personnel soignant se retrouve de plus en plus dans un rôle de coordination avec une responsabilité en matière de gestion, afin d'assurer la collaboration avec d'autres personnels. Ce n'est pas chose simple, d'autant que le temps disponible pour la coordination des soins est soustrait au temps pour les soins proprement dits. Dans ce contexte, le rôle du personnel soignant ou «Clinical Nurse» commence à prendre une forme de vecteur de savoir qui coordonne l'ensemble des missions durant toute la durée du séjour à l'hôpital des patients et doit disposer des compétences de communication correspondantes.

Les hôpitaux doivent autoriser des modèles de carrières diversifiés et la formation continue permanente s'ils veulent emmener leurs collaborateurs sur cette voie et rester attractifs pour les cadres. Les directeurs d'hôpital considèrent le recrutement de cadres comme une de leurs tâches les plus difficiles. Si la disponibilité des cadres continue de baisser, les processus doivent être épurés, repensés et éventuellement soutenus par le biais de solutions technologiques. Selon PwC, les directeurs doivent mettre en place «une culture positive pour les évolutions, rechercher activement les nouvelles tendances et aborder énergiquement les thèmes-clés.»

Comments